Paris : une exposition consacrée à la femme azerbaïdjanaise

À l’occasion du centenaire de l’obtention du droit de vote des femmes en Azerbaïdjan, une exposition intitulée « Azerbaïdjan: Tradition & Modernité », organisée par les étudiants azerbaïdjanais en Master Management du Marché de l’Art de l’Ecole d’art et de culture de Paris et l’ambassade d’Azerbaïdjan en France, a ouvert ses portes au public.

Une conférence inaugurale s’est tenue avant l’ouverture de l’exposition. Tout d’abord, Florence Gabay, directrice pédagogique à l’EAC et vice-présidente de l’Institut Robert-Schuman, a remercié l’Ambassade d’Azerbaïdjan en France et les organisateurs pour leur soutien.

L’écrivain Hélène Pichon, professeur de l’EAC, a parlé de l’octroi du droit de vote aux femmes azerbaïdjanaises et de leur position dans la société. Elle a abordé le rôle des femmes dans le développement de la société et l’importance de l’égalité des sexes.

Les sept photos exposées de la jeune photographe Maya Baghirova a attiré l’attention des visiteurs. Elle est diplômée de l’Ecole de photographie Paris Spéos et a gagné la victoire dans plusieurs concours. Elle a obtenu le prix de Jean Larivière et la médaille d’or du Salon national d’art à Paris. En 2018, elle a remporté le grand prix du Paris Match destiné aux étudiants.

Il est à rappeler que l’exposition « Azerbaïdjan : Tradition & Modernité », organisée par les étudiants, durera jusqu’au 7 février.
AZERTAC