La présidente de l’OSCE discutera de la question du Karabagh lors de sa visite officielle dans la région

La présidente en exercice de l’OSCE Ann Linde, ministre suédoise des Affaires étrangères, a évoqué la menace posée par les conflits non résolus dans son discours devant le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Abordant la Guerre patriotique au Karabagh, le chef de la diplomatie suédoise a souligné l’importance du cessez-le-feu conclu en novembre avec la médiation de la Russie.

« Nous devons maintenant saisir cette opportunité pour obtenir une paix durable. Je profiterai de mes visites programmées à Bakou et à Erevan la semaine prochaine pour exprimer mon espoir que les parties réaffirmeront leur engagement à négocier une solution politique durable », a déclaré Ann Linde.