Actualités en ligne

L’équipe de l’UFAZ rencontre le prix Nobel de Chimie à Strasbourg

mai.jpg

L’équipe administrative de l’UFAZ a participé au Comité de direction de l’établissement à Strasbourg, le 17 décembre dernier, en présence du professeur Jean-Marie Lehn (http://www.usias.fr/chaires/jean-marie-lehn/), prix Nobel de Chimie, et du président de l’UNISTRA Michel Deneken. Le ministère de l’Education azerbaïdjanais était représenté par M. Mukhtar Mammadov.

Durant cette rencontre, l’équipe de coordination de l’UFAZ (Jean-Marc Planeix, directeur de la faculté de chimie de l’Unistra et Mustafa Babanli, président de l’Université du pétrole et de l’industrie) a notamment abordé la question des spécialités des Masters qui seront proposés à l’UFAZ dès 2020.

L’Université franco-azerbaïdjanaise (https://www.ufaz.az/) est l’un des plus importants projets de coopération bilatérale mené par la France à l’étranger ces dernières années. 500 étudiants azerbaïdjanais sont actuellement en cours de formation dans ses 4 filières d’excellence. Son principal partenaire est l’Université de Strasbourg (https://www.unistra.fr/index.php?id=accueil&utm_source=unistra_fr&utm_medium=unistra_fr_homepage), aux côtés de l’Université de Rennes 1 (https://www.univ-rennes1.fr/).

img-20181221-wa0035.jpg

Succès du concert d’Hélios Azoulay au centre Yarat

01-072019002.jpg

Le musicien et compositeur français Hélios Azoulay (https://www.heliosazoulay.com/) et le célèbre chef d’orchestre azerbaïdjanais Ayyub Guliev, qui dirige l’orchestre de l’Opéra et ballet de Bakou, ont été à l’initiative du concert classique « Musique de la liberté », dédié à plusieurs compositeurs morts en déportation dans le camp d’Auschwitz, dont le Français Viktor Ullmann. Ce concert a eu lieu le 20 décembre dernier au centre Yarat, en partenariat avec l’Institut français d’Azerbaïdjan, l’Ambassade de France, et avec le soutien des sociétés Total et Gilan.

Plus de 200 spectateurs étaient présents au centre Yarat pour écouter ces œuvres jouées pour la première fois en Azerbaïdjan.

Le Forum de haut niveau sur le capital humain en Azerbaïdjan a débuté à Bakou

15452167986531811599_1000x669.jpg

Le Forum de haut niveau sur le capital humain a entamé son travail à Bakou le 19 décembre.

Ce forum a pour but d’aider le gouvernement azerbaïdjanais à accélérer son investissement dans le capital humain.

Organisé par le gouvernement azerbaïdjanais et la Banque mondiale, le forum de trois jours comprendra une série d'exposés et des discussions sur le rôle du capital humain dans le renforcement de la croissance économique et de la compétitivité de notre pays et de discussions.

1545203840548449635_1000x669.jpg

Le manager de la Banque mondiale pour l'Azerbaïdjan, Naveed Hassan, ayant ouvert le forum, a déclaré que cet événement revêtait une grande importance en termes d'échange d'expériences.

Le ministre du Travail et de la Protection sociale, Sahil Babaïev, a fourni des informations sur les réformes sociales menées en Azerbaïdjan et les résultats obtenus. Le ministre a déclaré que le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et la première vice-présidente Mehriban Aliyeva attachaient une importance particulière au capital humain, mettant en valeurs les efforts déployés par eux en matière d’accroissement de l’emploi et de renforcement de la protection sociale.

Le manager de Banque mondiale pour la protection sociale et les emplois, a présenté un exposé sur le développement et le progrès du secteur social. Notant que le nombre d’emplois diminue avec l’accroissement de la population dans le monde, Cem Mete a estimé que les gouvernements devaient accorder plus d'attention aux secteurs industriels et augmenter le nombre de métiers hautement qualifiés.

Le forum se poursuit avec des panels.

AZERTAC

Le Dauphiné Libéré publie un article sur la visite de l’ambassadeur d’Azerbaïdjan en France à Évian-les-Bains

15429742751172138170_1000x66966.jpg

Le Dauphiné Libéré a publié un article intitulé «L’ambassadeur d’Azerbaïdjan et la ville pérennisent leurs liens d’amitié» sur la visite de l’ambassadeur d’Azerbaïdjan en France Rahman Mustafayev dans la ville d’Évian-les-Bains. L’AZERTAC présente le texte intégral de l’article dont l’auteur est Claude Bouzin :

«Depuis 2015, la ville d’Evian entretient de forts liens d’amitié avec la ville d’Ismayilli, en Azerbaïdjan, concrétisés par une charte d’amitié. Cette charte englobe les échanges culturels (art, musique, danse), touristiques, gastronomiques, sportifs et liés à la jeunesse, avec à l’avenir un pan économique en cours de discussion.

Pour fortifier la charte et se pencher sur de nouveaux projets, Rahman Mustafayev, nouvel ambassadeur d’Azerbaïdjan en France, accompagné du secrétaire d’ambassade, est venu à la rencontre du maire Josiane Lei et de ses adjoints pendant deux jours au sein de la cité thermale.

Sortir des frontières pour faciliter la compréhension mutuelle

«Cette charte donne une base juridique à nos échanges. Il vaut mieux voir une fois que d’écouter mille fois. On va sortir des frontières pour faciliter la compréhension mutuelle entre nos cultures», soulignait l’ambassadeur, qui a évoqué les forts liens tissés entre son pays et Evian.

Le tissage de ces liens d’amitié va se poursuivre avec des projets à venir. L’année prochaine, l’Azerbaïdjan fêtera les 100 ans du droit de vote des femmes. Il fut le premier pays musulman à l’avoir voté pendant sa première république (1918-1920). A ce sujet, des échanges divers auront lieu : le maire Josiane Lei sera invité à Bakou, la capitale, pendant ces commémorations, et la ville d’Evian organisera des conférences et autres manifestations».

AZERTAC

Concert « Musique de la Liberté » au centre Yarat

e8e30820754fbc31-c4f90.jpg

Jeudi 20 décembre 2018, à 20h00, le Centre d’Art Contemporain YARAT en partenariat avec l’Ambassade de France en Azerbaïdjan, l’Institut Français, les sociétés TOTAL et Gilan Holding / Qafqaz Resorts&Hotels, organise un concert dédié aux grands compositeurs qui ont créé les œuvres durant leur déportation au camp de concentration d’Auschwitz où ils ont été assassinés.

Le programme de l’événement comprendra des contributions musicales de Viktor Ullmann, Pavel Haas, Emile Goué et Ilse Weber, et de Dmitri Chostakovitch, qui incarne toutes les douleurs et les difficultés qu’il a connues au cours de la Seconde Guerre mondiale. Dans la continuité de la soirée, les solistes azerbaïdjanais tels qu’Alexey Miltykh, Rovshan Amrakhov et Saida Taghizade interprèteront des compositions de Max Bruch, Arvo Pärt et Pēteris Vasks. L’ensemble de l’événement sera présenté par le Baku Virtuosos Chamber Orchestra sous la direction d’Ayyub Guliyev.

Un mono-opéra “30 mai 1431” composé par le célèbre compositeur français Hélios Azoulay sera joué pour la première fois à Bakou. Cette œuvre musicale est basée sur « Jeanne d’Arc », opéra inachevé composé par Victor Ullmann en 1943, alors qu’il se trouvait à Auschwitz.

Concert soutenu par l’Ambassade de France en Azerbaïdjan, Institut Français, TOTAL et Gilan Holding / Qafqaz Resorts&Hotels.

Jeudi 20 décembre, à 20h00 / Centre d’Art Contemporain YARAT

Entrée libre

Les liens éducatifs azerbaïdjano-roumains s’élargissent

15429742751172138170_1000x669.jpg

Le vice-ministre azerbaïdjanais de l’Education, Firoudin Gourbanov, est en visite à Bucarest, en Roumanie.

Firoudin Gourbanov a participé ce vendredi à la 5e réunion de la Commission mixte sur les relations économico-commerciales et la coopération scientifico-technique entre les gouvernements azerbaïdjanais et roumain.

Lors de la visite, F. Gourbanov a rencontré Ecaterina Andronescu, nouvelle ministre roumaine de l'Education, et Gigel Paraschiv, vice-ministre roumain de l'Education. Le vice-ministre azerbaïdjanais a souligné avec plaisir la visite de son homologue roumain à Bakou afin de participer au Forum interuniversitaire Azerbaïdjan-Roumanie, tenu à l’Université ADA les 24 et 25 mai 2017.

Les discussions ont porté sur les perspectives de la coopération entre l’Azerbaïdjan et la Roumanie en matière d’enseignement supérieur et professionnel.

AZERTAC

Formation des professeurs de français au Nakhitchevan

img_5193.jpg

Du 26 au 30 novembre 2018, l’Institut Français d’Azerbaïdjan a organisé une formation à l’attention de 70 professeurs de français du Nakhitchevan. Mme Annie Dommanget, experte en français langue étrangère (FLE) a fait le déplacement de France pour l’occasion.

Cette formation était la troisième organisée par l’IFA cette année, dans le cadre de la politique de renforcement des compétences des enseignants de français azerbaïdjanais. Le succès de cette formation doit beaucoup à l’implication du ministère de l’Education de la République autonome du Nakhitchevan.

Le 110e anniversaire de l’opéra azerbaïdjanais solennellement célébré à Paris

15452366685425160183_1000x669.jpg

L’Association des Amis de l’Azerbaïdjan en France a organisé un concert consacré au 110e anniversaire de la naissance de l’opéra azerbaïdjanais dans l’Église Saint-Germain-l'Auxerrois de Paris.

Lors de la cérémonie, l’ambassadeur d’Azerbaïdjan en France Rahman Moustafayev a parlé de l’histoire de la naissance de l’opéra azerbaïdjanais, premier opéra dans l’Orient musulman. Le diplomate a donné des informations sur l’activité de la République démocratique d’Azerbaïdjan, première république parlementaire dans l’Orient musulman, notamment de l’octroi du droit de vote aux femmes. L’ambassadeur a salué la célébration de cette date remarquable par l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan.

15452366681700024044_1000x669.jpgLe président de l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan en France, Jean-François Mancel, a abordé les projets mis en œuvre par l’association et a parlé de la promotion de la culture azerbaïdjanaise en France à travers ces projets. İl a fait savoir que l’opéra azerbaïdjanais se distinguait par sa richesse et son originalité. Jean-François Mancel a souligné que l’Azerbaïdjan, berceau du premier opéra dans l’Orient musulman, était en cours de développement.

La cérémonie a été suivie d’un concert lors duquel les musiques d’opéra azerbaïdjanais ont été présentées à l’interprétation de Saïda Zulfugarova (piano), Timour Abdikiev (basse) et Irina Kopilova (soprano). L’aria de Gultchohra (du film Archin mal alan («Colporteur de tissus») d’Uzéyir Hadjibeyli), la mélodie «Arzou» (Niyazi), l’aria de Sévil (opéra «Sévil» de Fikrat Amirov) ont aussi été interprétées lors du concert.

AZERTAC

Rencontre des “Alumnis” France-Azerbaïdjan au “Paris Bistro”

alumni_-_js-2.jpg

Mercredi 12 décembre 2018, plusieurs dizaines de diplômés azerbaïdjanais d’établissements d’enseignement supérieur français se sont réunis au restaurant « Paris Bistro », à l’initiative de l’Ambassade de France en Azerbaïdjan, avec l’appui de l’antenne Campus France d’Azerbaïdjan.

Durant cette soirée, les membres de la plateforme « Alumnis France-Azerbaïdjan », ont pu se retrouver ou faire connaissance dans une atmosphère conviviale, en présence des « Ambassadeurs Campus France » de l’Université de l’Ouest, de l’Université Technique d’Azerbaïdjan, de l’UFAZ et de l’Université des Langues d’Azerbaïdjan.

alumnis-_ambassadeurs-2.jpg

Plus de 2000 Azerbaïdjanais ont été formés en France depuis l’indépendance du pays. La plateforme « Alumnis France-Azerbaïdjan » compte déjà plus de 200 membres après un an d’existence. De nombreux événements les réunissant auront lieu durant l’année 2019.

Page 1 sur 170