Actualités en ligne

Conférence à l’UFAZ dans le cadre du Festival Fantasia

sema-7.jpg

Dans le cadre du Festival Fantasia, organisé par la délégation de l’Union européenne, Ambassade de France en Azerbaïdjan, l’Institut Français d’Azerbaïdjan et l’UFAZ ont invité trois architectes Florence Babics, Dominique Larpin (Ecole de Chaillot, Paris) et Narine Tioutcheva (Re School, Moscou) ont présenté plusieurs projets de conservation du Patrimoine architectural dans le cadre d’une conférence dédiée à ce sujet le 7 novembre dernier.

Par ailleurs, ces spécialistes reconnus de la conservation du Patrimoine ont présenté aux étudiants de l’Université d’Architecture les principes et illustrations de l’école française de conservation et restauration du Patrimoine. Ils ont illustré leur propos par l’exemple de restaurations effectuées à travers le monde, le Temple d’Angor Vat au Cambodge notamment, et le Musée d’Architecture à Moscou.

L’Ecole de Chaillot a été fondée en 1887 avec la création du Musée des Monuments français, afin de former des architectes confirmés aux spécificités de l’architecture du Patrimoine ancien et des édifices et quartiers protégés sur un cursus de 2 ans, en alternance.

En septembre 2018, une annexe de Chaillot a été créée à Moscou, l’Ecole Re School, afin d’offrir aux architectes russophones une formation correspondants à l’Ecole française.

La sensibilisation aux enjeux de la conservation du patrimoine historique a rencontré un vif intérêt du côté azerbaïdjanais.

Lancement des cours de français à l’Académie militaire d’Azerbaïdjan

sema_militaire.jpg

L’Ambassadrice de France en Azerbaïdjan Madame Aurélia Bouchez a été reçue par le Lieutenant Général Heydar Piriyev, directeur de l’Académie militaire d’Azerbaïdjan, jeudi 1er novembre 2018. A cette occasion, Madame Bouchez a remis leurs certificats aux officiers de l’Académie ayant suivi des cours de langue française durant l’année universitaire 2017-2018. Elle a par ailleurs encouragé les nouveaux inscrits à ces cours à envisager leur apprentissage sur le long terme, afin d’en tirer un maximum de bénéfices, dont des formations courtes ou longues en France.

Ces cours dispensés par le Centre éducatif des Forces armées de Bakou existent depuis 2012, et ils sont un élément clé de notre coopération bilatérale. Ils ont notamment permis à l’officier Ilyas Ibrahimov de poursuivre sa formation à l’Académie Militaire de Paris.

Durant son entretien avec le Lieutenant Général Piriyev, Madame l’Ambassadrice a rappelé que plus de 60% des opérations de maintien de la paix de l’ONU sont réalisées dans des pays francophones. La maîtrise de notre langue par les officiers azerbaïdjanais leur offrira de nombreuses perspectives dans ce cadre multilatéral.

L’Azerbaïdjan sera représenté au Forum de Paris sur la paix

F1D8C71C EAD5 490B B2EA F42B180198C1

La première édition du Forum de Paris sur la paix se tiendra du 11 au 13 novembre en marge du centenaire de l'Armistice de la Première Guerre mondiale.

L’Azerbaïdjan sera représenté à ce forum par une délégation dirigée par Elmar Mammadyarov, ministre des Affaires étrangères.

Le Forum de Paris sur la paix vise à être le lieu de toutes les solutions de coopération dans les domaines de la paix et de la sécurité, de l'environnement, du développement, des nouvelles technologies et de l'économie inclusive.

Le Forum de Paris sur la paix sera une plate-forme pour la résolution des questions internationales.

A noter que le Forum de Paris sur la paix a été lancé à l'initiative du président de la République française Emmanuel Macron.

AZERTAC

Première dégustation des vins "Shirvan Wines" à la résidence de France

delagation1fr.jpg

L’Ambassadrice de France en Azerbaïdjan, Madame Aurélia Bouchez, a dégusté le tout premier cru des vins produits par la société « Shirvan Wines », en compagnie de M. Soltan Mammadov, directeur des relations internationales de la Fondation Heydar Aliyev, de la sculptrice Hedva Ser, Envoyée spéciale de l’UNESCO pour la diplomatie culturelle, et des députés français André Villiers, Bertrand Sorre et Laurence Trastour-Isnart qui participaient au VIème forum humanitaire de Bakou.

Les vins « Shirvan Wines » sont produits dans le village Meysari de la région de Shamakhi. La France qui a une tradition vinicole millénaire a été choisie comme partenaire pour mener à bien ce projet, à l’aide de ses meilleures technologies et de son expertise.

Activités culturelles de la Suisse en Azerbaïdjan

051120180101-1.jpg

Parmi les domaines d'activité d'une représentation suisse à l'étranger figure notamment la coopération culturelle. En Azerbaïdjan, la promotion de la culture est effectuée d'une part par l'Ambassade de Suisse à Bakou et d'autre part par le Bureau de la Coopération suisse. Les activités culturelles de l'Ambassade ont pour principal objectif de promouvoir la culture suisse en Azerbaijan.

Lire la suite...

Coopération avec deux grandes écoles de commerce françaises

sema-6.jpg

Les représentants des Ecoles de commerce françaises « ICD- Paris » (Institut International du Commerce et du Développement) et « CEFAM - Lyon » (Centre franco-américain de Management) se sont rendus à Bakou à deux reprises au mois d’octobre pour développer leurs partenariats avec les universités ADA et UNEC (Université d’Etat d’Economie).

Cette coopération en plein développement porte notamment sur la mise en place de doubles diplômes dans les domaines du commerce international et du marketing et le renforcement du nombre de mobilités étudiantes, professorales et administratives avec les universités ADA et l’UNEC, ainsi que le Lycée Français de Bakou, dans le cadre du dispositif « Erasmus+ ». L’ICD et le CEFAM proposent par ailleurs la mise en place de stages en entreprises pour les étudiants azerbaïdjanais qui effectueront un séjour académique en France.

Le CEFAM recevra prochainement des étudiants de l’ADA pour un semestre académique, ainsi que des agents administratifs et professeurs de l’ADA handicapés : l’ICD et le CEFAM appliquent en effet une politique d’égalité des chances donnant l’opportunité aux personnes en situation de handicap d’accéder à des formations de qualité tout en bénéficiant de financements attractifs. L’Ambassade de France en Azerbaïdjan les soutient pleinement dans cette démarche.

La culture azerbaïdjanaise promue à Nantes

15409725372264243207_1000x669.jpg

Les journées culturelles azerbaïdjanaises et turques ont été organisées conjointement par l’Association culturelle azerbaïdjanaise de France et l’Association culturelle turque de Nantes (ACAF - ACTN) dans la ville de Nantes.

L’objectif des associations est de promouvoir leurs cultures nationales à Nantes.

Les associations ont exposé la cuisine nationale des deux pays. Dans le même temps, des morceaux de musique nationale des deux pays ont été interprétées. Des publications sur l’histoire, la culture azerbaïdjanaise, ainsi que des produits agricoles, des jus de fruits et des légumes en conserve ont également été exposés aux visiteurs au cours de la manifestation.

Une campagne caritative a aussi eu lieu en marge des journées culturelles.

Les dons recueillis au cours de la campagne seront consacrés au forage d’un puits d’eau prévu pour une durée de vie de 30 ans en Afrique, continent qui souffre du manque d’eau potable.

AZERTAC

Conférence à l’UFAZ dans le cadre du Festival Fantasia

ruines.jpg

Dans le cadre du Festival Fantasia, organisé par la délégation de l’Union européenne, Ambassade de France en Azerbaïdjan, l’Institut Français d’Azerbaïdjan et l’UFAZ ont invité trois architectes Florence Babics, Dominique Larpin (Ecole de Chaillot, Paris) et Narine Tioutcheva (Re School, Moscou) ont présenté plusieurs projets de conservation du Patrimoine architectural dans le cadre d’une conférence dédiée à ce sujet le 7 novembre dernier.

Par ailleurs, ces spécialistes reconnus de la conservation du Patrimoine ont présenté aux étudiants de l’Université d’Architecture les principes et illustrations de l’école française de conservation et restauration du Patrimoine. Ils ont illustré leur propos par l’exemple de restaurations effectuées à travers le monde, le Temple d’Angor Vat au Cambodge notamment, et le Musée d’Architecture à Moscou.

L’Ecole de Chaillot a été fondée en 1887 avec la création du Musée des Monuments français, afin de former des architectes confirmés aux spécificités de l’architecture du Patrimoine ancien et des édifices et quartiers protégés sur un cursus de 2 ans, en alternance.

En septembre 2018, une annexe de Chaillot a été créée à Moscou, l’Ecole Re School, afin d’offrir aux architectes russophones une formation correspondants à l’Ecole française.

La sensibilisation aux enjeux de la conservation du patrimoine historique a rencontré un vif intérêt du côté azerbaïdjanais.

L’Azerbaïdjan et la Suisse discutent de leur coopération éducative

15408983153465345899_1000x669.jpg

Une délégation conduite par Mauro Dell'Ambrogio, secrétaire d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation de la Confédération de Suisse, a été au Ministère azerbaïdjanais de l’Education.

Djeyhoun Bayramov, ministre azerbaïdjanais de l’Education, a rencontré la délégation suisse. Lors de la rencontre, un échange de vues a eu lieu sur l’état actuel des relations en matière d’enseignement supérieur et professionnel, les réformes réalisées et les perspectives de développement des liens en matière d’enseignement supérieur et professionnel.

A noter qu’ayant visité l’Allée d’Honneur, Mauro Dell'Ambrogio a rendu hommage à la mémoire d’Heydar Aliyev, leader national du peuple azerbaïdjanais, déposant une gerbe de fleurs devant sa tombe. La mémoire de l’académicienne Zarifa Aliyeva, éminente spécialiste en ophtalmologie, a également été honorée et des fleurs ont été déposées sur sa tombe. Ensuite, arrivé à l’Allée des Martyrs, le secrétaire d'Etat a rendu hommage à la mémoire des fils et des filles héroïques de la Patrie qui avaient sacrifié leur vie dans la lutte pour l’indépendance et la souveraineté de l’Azerbaïdjan, déposant des fleurs sur leurs tombes et une gerbe devant la flamme éternelle.

En marge de sa visite en Azerbaïdjan, le chef de la délégation suisse a visité l’Université ADA et s’est entretenu avec Hafiz Pachayev, recteur de cette école supérieure. Il a également pris connaissance de l’Université franco-azerbaïdjanaise (UFAZ) et y a donné une conférence sur le thème «Suisse : de l’éducation vers l’innovation» aux étudiants.

AZERTAC

Page 1 sur 167