Activités culturelles de la Suisse en Azerbaïdjan

051120180101-1.jpg

Parmi les domaines d'activité d'une représentation suisse à l'étranger figure notamment la coopération culturelle. En Azerbaïdjan, la promotion de la culture est effectuée d'une part par l'Ambassade de Suisse à Bakou et d'autre part par le Bureau de la Coopération suisse. Les activités culturelles de l'Ambassade ont pour principal objectif de promouvoir la culture suisse en Azerbaijan.

051120180101-2.jpgLes objectifs et les directives concernant les activités du Bureau de coopération suisse, qui fait partie intégrale de l'Ambassade, sont définis dans la "Stratégie de coopération régionale Caucase du Sud 2017–2020", qui contient un chapitre sur les projets dans le domaine: "Arts & Culture". Les projets «Arts & Culture» sont décrit dans la stratégie, comme étant un élément complémentaire - mais néanmoins important, dans le cadre de l'engagement de la Suisse dans la région du Caucase du Sud. Car les projets culturels et artistiques peuvent avoir un potentiel unifiant. Les activités de coopération internationale ont pour objectif de créer des espaces et des opportunités dans lesquels les artistes des trois pays (Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie) peuvent développer et exposer leur vision du Caucase du Sud et contribuer dans ce cadre à une réflexion plus approfondie sur le développement de la région. Le soutien de la Suisse peut prendre diverses formes et peut inclure un soutien financier pour des projets extraordinaires. Il faut que la procédure de candidature soit accomplie avec succès et que les objectifs envisagés et les résultats espérés du projet soient indiqués. Le comité de sélection des projets doit considérer différents critères avant de faire son choix. Les candidats doivent en particulier démontrer une sensibilité particulière pour le respect des valeurs démocratiques, la tolérance, le pluralisme et l'égalité des sexes. Idéalement, un projet doit à la fois contribuer à la sensibilisation du public sur une question donnée et stimuler un intérêt pour l'art et la culture. L'objectif de cet article est de procéder à un examen des activités culturelles de la Suisse en Azerbaïdjann illustré par deux exemples pratiques qui ont eu lieu récemment.
Le premier exemple d'un projet réussi est le film documentaire "Republican Woman Daring to Change", produit par l'Association des femmes pour le développement rationnel (WARD) - entièrement financé par l'Ambassade de Suisse à Bakou. Ce documentaire - consacré au 100ème anniversaire du suffrage féminin en Azerbaïdjan - emmène le spectateur dans un captivant voyage à travers différentes époques historiques en mettant en lumière les extraordinaires contributions politiques, sociales et éducatives des femmes pour le développement de la République moderne de l'Azerbaïdjan. Le film illustre en outre les opportunités inexploitées des femmes d'aujourd'hui en Azerbaïdjan, et examine les défis qui empêchent les femmes de réaliser entièrement leur potentiel.
La première de ce film a eu lieu en mai 2018 devant un public de 200 personnes au Centre d’Art Contemporain YARAT à Bakou. Parmi eux, des représentants des médias, de la société civile et des ambassades étrangères. Le public a accueilli le film avec des applaudissements enthousiastes.  La diffusion de ce film devant un public très nombreux, est un excellent exemple d'un projet culturel réussi. Comme cela a été souligné par l'Ambassadeur de Suisse, Philipp Stalder dans son discours introductif, la tolérance et le respect mutuel sont des valeurs fondamentales du point de vue suisse, et la projection du film dans le cadre du Festival Euro Tolérance était une très bonne chance de promouvoir ces valeurs.
Il est particulièrement important de souligner que l'égalité entre femmes et hommes est un principe auquel la Suisse attache une grande importance, comme le prouve notamment une référence explicite dans la Constitution fédérale.   
051120180101-4.jpgGrâce à l'utilisation de matériaux d'archives uniques et jamais montré au public, sur un sujet de société très important et actuel, ce projet avait une dimension non seulement artistique, mais aussi instructive. Le film "Republican Woman Daring to Change" est un excellent exemple d’engagement culturel fructueux, précisément parce qu'il permet d'atteindre différents objectifs avec un seul projet.
Certains projets s’adressent à des publics plus restreints. Par exemple, dans le cadre du projet "Sunshine Puppets", l'accent a été mis sur les plus jeunes membres de la société - les enfants. Ces derniers viennent de familles des régions d'Agdam, de Jabrayil, de Chouchi et de Fizuli qui sont devenues des déplacés internes en raison du conflit du Haut-Karabakh et vivent maintenant dans des camps.
Pour ce projet, les enfants ont été invités au «Khazar Youth House» à Shuvalan pour participer à un atelier de plusieurs jours. Le but de ce projet était de transformer les traumatismes et les agressions subis par enfants en quelque chose de positif. Dans son bref message aux enfants, Ms. Simone Haeberli (Deputy Regional Director of Cooperation/Deputy Head of Mission) a fait référence à cet objectif. Dans le cadre de sa visite au «Khazar Youth House » elle a noté qu'elle connaissait la situation difficile des enfants et a souligné que ces derniers pouvaient, le temps du projet, pleinement vivre leur vie d’enfant.
Les enfants ont ensuite chacun dû présenter un autre participant choisi au hasard dans le groupe. C'est là qu'ils ont eu l'occasion d'acquérir leur première expérience en tant 051120180101-3.jpgqu’acteurs en présentant le sport favori, l'animal préféré et le métier rêvé de leur partenaire, le tout avec beaucoup d’humour et d’engagement. Les enfants ont ensuite fabriqué eux même des marionnettes. En peu de temps, le silence a pu être observé dans la salle, ce qui devait être interprété comme l'expression de la grande dévotion et de la forte concentration pour cette activité artisanale.
Quand les matériaux simples (comme la laine, les chaussettes et la ficelle) se sont soudainement transformés en petits personnages et animaux, on pouvait voir de nombreux visages heureux d'enfants, fiers de tenir dans leur main le fruit de leur propre travail.
Ces marionnettes seront ensuite utilisées dans le cadre d'une pièce de théâtre, qui aura lieu dans une seconde phase. Ce projet combine avec succès l'apprentissage des compétences manuelles et la pratique du théâtre, et démontre que, de grandes choses peuvent être réalisées avec des moyens simples.


Keivan Mohasseb,
Ambassade de Suisse à Bakou