La présentation d’un livre consacré aux activités des diplomates azerbaïdjanais à la Conférence de la paix de Paris a eu lieu à l’Université ADA

154393691427940919_1000x669.jpg

La cérémonie de présentation d’un livre intitulé « A.M.Toptchibachy. Les archives de Paris. 1919-1940 » (A.M.Топчибаши. Парижский архив. 1919–1940), en 4 tomes, écrit par George Mamoulia et Ramiz Aboutalybov, s’est tenue à l’Université ADA ce mardi.

Le vice-recteur de l'Université ADA, Farid Ismayilzadé, a déclaré que l'Université ADA avait déjà organisé des événements conformément à un décret signé par le président azerbaïdjanais en 2015 concernant le 100e anniversaire d’Alimardan bey Toptchoubachov. Les mêmes événements se sont penchés sur les activités politiques de Toptchoubachov. Le livre que nous présentons actuellement parle de l'histoire diplomatique de l'Azerbaïdjan.

Le coauteur du livre George Mamoulia a dit qu’à la Conférence de la paix de Paris, les diplomates azerbaïdjanais se sont battus pour l’indépendance et l’unité politico-morale non seulement de leur pays, mais aussi de l’ensemble du Caucase. La publication reflète les processus politiques et sociaux globaux de la même période.

L’autre coauteur Ramiz Aboutalybov a exprimé sa gratitude à la Fondation Heydar Aliyev pour le soutien qu’elle avait apportée à la publication du livre. C’est grâce à ce soutien qu’il a été possible d’effectuer aux archives françaises une recherche sur les faits historiques. Il a également noté que les archives françaises disposent d’importantes informations sur Djeyhoun Hadjibeyli et d'autres personnalités historiques azerbaïdjanaises. L'ancien ambassadeur a ajouté que le livre avait été rédigé sur la base de documents et de matériaux historiques, marquant que cette publication décrit les activités des diplomates azerbaïdjanais de 1918 à la Conférence de la paix de Paris.

15439369141402110846_1000x669.jpg

15439369143686152270_1000x669.jpg

Sevindj Aliyeva, Chef de département de l'Institut d'histoire de l'Académie Nationale des Sciences d’Azerbaïdjan, Aïdyn Baliyev, historien azerbaïdjanais, Moussa Gassymly, député du Milli Medjlis, Solmaz Tahidi, scientifique et historienne, Hafiz Pachayev, recteur de l’Université ADA, ont pris la parole lors de la cérémonie.

Le recteur de l’Université ADA a exprimé sa reconnaissance à George Mamoulia et Ramz Aboutalybov d’avoir écrit un livre si précieux.

Puis, les auteurs ont offert des exemplaires de leur livre aux participants de la cérémonie.

AZERTAC