Nouvelles

Une délégation polonaise visite l’UNEA

D-15-03-07-63.jpg

Une délégation conduite par Tomasz Kucharski, maire de l'arrondissement de Praga Poludnie (Prague du Sud), a été à l'Université nationale d'Economie d'Azerbaïdjan (UNEA).

Lors de la rencontre avec la délégation polonaise, le professeur Adalet Mouradov, recteur de l’UNEA, a donné des informations sur l’établissement d’enseignement supérieur et a abordé ses relations internationales, soulignant que l’UNEA était intéressée par la coopération avec les universités polonaises.

Les membres de la délégation polonaise ont exprimé leur satisfaction de prendre connaissance de l’université. Comme rapporte AZERTAC,ils ont hautement apprécié les projets réalisés en Azerbaïdjan en matière d’éducation, ajoutant qu’ils étaient intéressés par le développement de la coopération éducative avec l’Azerbaïdjan, ainsi que l’UNEA.

Un train déraille au sud de Lyon: 20 tonnes de bioéthanol sur les voies

D-13-03-07-45.jpg

LYON (AFP) -
Un train transportant du bioéthanol a déraillé au sud de Lyon tôt lundi matin, déversant environ 20 tonnes de ce carburant sur les voies et entraînant des perturbations notamment sur la ligne Lyon-Valence, a-t-on appris de sources concordantes.

Le train de marchandises a déraillé à 4h30 à la gare de triage de Sibelin. Trois des quatre wagons se sont couchés sur les voies. Une fuite a rapidement été constatée dans l'un d'eux qui transportait 60 tonnes de bioéthanol.

Face à l'accident, la préfecture a déclenché le plan Orsec TMO (transport de matières dangereuses). 65 pompiers ont été mobilisés. Ils ont déroulé un tapis de mousse pour éviter l'inflammation du produit et sont rapidement parvenus à colmater la fuite, indique la préfecture du Rhône dans un communiqué.

Pompiers et SNCF devraient être à l'oeuvre toute la journée pour procéder au déchargement des wagons contenant le liquide, précise la préfecture qui précise que les nappes phréatiques n'ont pas été touchées.

Le trafic SNCF a été arrêté sur la ligne TER Lyon-Valence dans les deux sens. Les voyageurs sont acheminés par des TGV et des autocars, a informé la SNCF. Les liaisons vers Saint-Etienne ont été suspendues pour la journée depuis la gare de la Part-Dieu. La circulation au départ de Lyon Perrache s'effectue normalement.

L’UE verse 200 millions d’euros en faveur des réfugiés syriens en Turquie

a-130107-6.jpg

L'Union européenne a décidé, jeudi, de verser 200 millions d'euros supplémentaires pour les enfants de réfugiés syriens en Turquie, dans le cadre des engagements de l'Union,rapporte lecarrefour.az , se référant à Az.Vision.az


Cette aide financière sera consacrée à l'éducation des enfants de réfugiés syriens, a indiqué la Commission européenne, dans un communiqué diffusé jeudi, au terme d’une réunion tenue dans la capitale belge, Bruxelles.

Ces fonds seront décaissés afin de «renforcer les infrastructures éducatives, de construire et équiper des bâtiments scolaires et de faciliter la scolarisation de dizaines de milliers d'enfants réfugiés », a indiqué le communiqué.

« Des contrats ont été signés pour 37 projets représentant un montant total de 1,45 milliard d'euros, dont 748 millions d'euros ont été décaissés » a ajouté la même source, soulignant que « le montant total des fonds alloués aux actions humanitaires et non humanitaires au titre de la facilité en faveur des réfugiés en Turquie s'élève désormais à 2,2 milliards d'euros ».

L'Union européenne s’était engagée consacrer un montant de 3 milliards d’euros pour aider les réfugiés syriens en Turquie, lors du sommet du 29 novembre 2015. L’UE avait décidé de verser 3 milliards supplémentaires lors du sommet du 18 mars 2016.

Cependant, Ankara dénonce la lenteur des transferts et des décaissements des fonds, au profit des réfugiés

40 ans du Centre Pompidou : ce qui pourrait être amélioré

d-300107-9.jpg

On ne va pas gâcher l'anniversaire. Mais on se dit parfois, voire souvent, que Beaubourg n'est plus tout à fait Beaubourg. Deux exemples.

Un resto élitiste. Comment le temple public de la culture populaire peut-il abriter un restaurant aussi cher que le Café Georges ? Bien sûr, sa terrasse panoramique au dernier étage, avec l'une des plus belles vues sur Paris, fait penser à un décor de film. Mais pour ne citer que les plats et boissons les plus simples : 8 € la Badoit, 24 € la salade César en journée, 15,50 € l'omelette « comme vous la souhaitez » dit le menu — so chic —, 26 € le tartare tout bête ou 39 € le thon à la plancha... Sérieusement ! ? Un dîner romantique avec du vin peut vous rapporter gros en termes d'épate mais aussi vous coûter très cher. Une sélection de la clientèle aisée par les tarifs, car la cuisine, selon de nombreux avis, n'a rien d'exceptionnel...
Plus gênant : même la cafétéria sur la mezzanine du hall d'entrée, plus abordable que le Café Georges, pratique des prix excessifs pour des sandwichs.
 
Les enfants réduits à la portion congrue. Beaubourg ne fait pas de cadeaux et est devenu le temple du marketing. Une très grande boutique de produits dérivés — aux tarifs également prohibitifs — a remplacé depuis pas mal d'années déjà une magnifique et très vaste galerie des enfants, qui accueillait de formidables expositions. Fini, tout ça. Les patrons du Centre vous répondront que les gamins sont loin d'être oubliés. A moitié vrai seulement : la nouvelle galerie consacrée aux petits, au-dessus de la boutique, n'a jamais accueilli d'expos dignes des anciennes. Plutôt un espace de jeux malin. Et la salle récente dédiée aux 13-16 ans, au sous-sol, prête à sourire : petite, elle n'ouvre que les mercredis, samedis et dimanches, et pendant les vacances, de 14 heures à 18 heures uniquement. Peut mieux faire dans ce domaine.

Source: Le Parisien

Le Président de l'OSCE discutera du conflit du Haut-Karabakh avec son homologue russe

0000120107-7.jpg

Sebastian Kurz, Ministre autrichien de l'Europe, de l'Intégration et des Affaires étrangères, effectuera une visite à Moscou les 17-18 janviers 2017, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, lors d'un briefing jeudi 12 janvier,rapporte APA

Elle a noté que le président de l'OSCE rencontrera son homologue russe Sergueï Lavrov.
 
Les relations russo-autrichiennes, des questions de coopération au sein de l'OSCE, ainsi que les conflits dans l'espace de l'OSCE, y compris le conflit du Haut-Karabakh et de l'Ukraine seront discutées lors de la réunion.

La SOCAR a produit 7,5 millions de tonnes de pétrole en 2016

190107-2.jpg

La Société nationale des pétroles de la République d’Azerbaïdjan (SOCAR) a produit 585,9 mille tonnes de pétrole brut en décembre 2016. Au total, 3 millions 314,9 mille tonnes de pétrole ont été extraites en Azerbaïdjan le mois dernier, a-t-on appris auprès de la SOCAR,rapporte lecarrefour.az se référant à AZERTAC

La production de pétrole de la SOCAR a constitué 7 millions 522,4 mille tonnes de pétrole en 2016, tandis que celle totale en Azerbaïdjan a été de 41 millions 34,5 mille tonnes.

Le Japon attache une grande importance aux relations avec l’Azerbaïdjan

0000120107-6.jpg

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a offert un dîner en l’honneur des ambassadeurs japonophones accrédités dans ce pays, rapporte AZERTAC
A l’invitation du Premier ministre nippon, Gursel Ismayilzadé, ambassadeur d’Azerbaïdjan au Japon, a été présent à ce dîner. Lors de la rencontre, l’ambassadeur a dit que l’Azerbaïdjan attachait une grande importance à la coopération approfondie avec le Japon et les relations entre les deux pays étaient à haut niveau, soulignant l’importance d’élargir la coopération économique des deux pays.
Il a donné des informations sur le développement rapide de l’Azerbaïdjan grâce à la politique intérieure et extérieure menée sous la direction du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, l’état actuel économique, le secteur non-pétrolier et le développement dans les domaines tels que le tourisme et l’aviation.
Gursel Ismayilzadé a fait savoir que la 25e anniversaire des relations diplomatiques azerbaïdjano-japonaises serait célébré en 2017. Il a indiqué que l’organisation de différents évènements entre l’Azerbaïdjan et le Japon était convenable.
Le Premier ministre japonais a remercié l’ambassadeur pour les informations et a fait savoir que son pays accordait une grande importance aux relations avec l’Azerbaïdjan.
Le dîner a réuni 22 ambassadeurs japonophones.

La vague de froid s’intensifie dès mardi

a160107-17-8.jpg

Ces températures glaciales pourraient s’installer durant 6 jours. Les besoins en électricité de la France seront assurés ce mardi.


Une vague de froid inédite depuis cinq ans s’installe dès mardi 17 janvier, et pour plusieurs jours, sur la France, poussant autorités et associations à la mobilisation. Alimentée par un air glacial et sec venu d’Europe centrale, cette vague arrivera par le nord-est et s’accentuera encore mercredi, en outre renforcée par la bise, annonce Météo France.
Mardi des minimales de – 6°C sont annoncées à Strasbourg, – 8 à Langres (en Haute-Marne, où a été déclenché le niveau 3 « froid extrême »). A Paris, – 3 à – 4 degrés sont prévus mardi et mercredi. En journée, le thermomètre aura du mal à franchir 1°C. Avec le vent, le ressenti sera même de – 9 à – 10 dans la capitale, mercredi.
« C’est une pellicule d’air froid qui finit par s’installer », résume le prévisionniste Frédéric Nathan, évoquant une durée possible de six jours. Cependant, son « intensité devrait être relativement modérée », par rapport à la vague de froid de février 2012, ajoute-t-il.

Cette année-là, l’épisode avait duré deux semaines et battu de nombreux records. Rien de tel attendu cette fois-ci, même si des records localisés tomberont peut-être. Rien à voir non plus avec les vagues « historiques » de février 1956 ou janvier 1985.

« Il y aura de la place pour tout le monde »
La Corse a été placée en vigilance orange neige-verglas. Les établissements scolaires seront fermés mardi sauf à Ajaccio et Bastia; les liaisons ferroviaires et la circulation des poids lourds suspendues.
En prévision du froid, le gouvernement a mis en place un « pilotage national quotidien » pour anticiper les besoins. Un « bilan quotidien des besoins » doit être établi par les préfets. Migrants ou sans abri, « il y aura de la place pour tout le monde », a promis lundi le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux. La Croix-Rouge prévoit de mobiliser au moins un millier de bénévoles chaque soir.
La préfecture des Alpes-Maritimes par exemple a annoncé 40 places supplémentaires pour les sans-abri. A Strasbourg, la municipalité a réquisitionné deux gymnases, idem à Ajaccio. La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a invité RATP, SNCF et autres compagnies de bus à prendre les dispositions nécessaires (chauffage, équipement des véhicules, information des voyageurs).


Un éventuel recours à une « alerte Eco2mix » mercredi
Quant à l’approvisionnement en électricité, le gestionnaire du réseau de transport (RTE) a assuré que les besoins de la France seraient assurés mardi, mais qu’il pourrait être amené à déclencher des mesures exceptionnelles mercredi.

Le gestionnaire prévoit une consommation de 91 300 mégawatts mardi à la pointe de 19 heures, quand les Français regagnent leur domicile et poussent le chauffage, une valeur révisée à la baisse par rapport aux 93 400 MW qui étaient anticipés vendredi. Les moyens de production disponibles pour mardi s’élèvent à 89 000 MW, auxquelles s’ajoutent 6 000 MW de capacités d’importation, alors que les températures seront de 5,8°C en dessous des normales de saison.
Le porte-parole de RTE a précisé que le lancement d’une « alerte Eco2mix » incitant les consommateurs à réduire leur consommation en heures de pointe, l’interruption de l’alimentation de 21 sites industriels ou la réduction de la tension de 5 % sur le réseau « devrait suffire à assurer l’alimentation électrique pour la journée de mercredi ».
Le recours éventuel à ces mesures devrait être décidé « mardi en fin d’après-midi », a-t-il poursuivi, assurant toutefois qu’« à ce stade, il n’y a pas de coupure programmée » cette semaine.

Source: Le Monde.fr

Le président nomme un organisme pour fournir une assistance sociale aux Azerbaïdjanais à faible revenu vivant à l'étranger

0000120107-3.jpg

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a signé un décret chargeant le Comité d'Etat pour le travail avec la diaspora de l'Azerbaïdjan de fournir une assistance sociale aux Azerbaïdjanais à faible revenu vivant à l'étranger, a rapporté APA.
Le Conseil des ministres est due à déterminer les règles pour fournir une assistance sociale.

Page 2 sur 21